HISTOIRE ET PATRIMOINE

1 / 5

Élément précédent

HISTOIRE ET PATRIMOINE

BOURIDEYS

Canton du sud-gironde

Superficie : 4844 ha

Population 2022 :102 habitants

Habitants : les Bourydesiens ou Lou bourideys

Cours d'eau :  le Ballion

Origine du nom : de borde ou bourde , bourdil qui signifie "métairie", "grange", ou "remise".

La paroisse St Michel de Bourideys est attestée dès l'époque médiévale. Elle relève alors de la seigneurie de Cazeneuve, possession de la famille d'Albret, dont elle suit l'histoire. Ce petit bourg traverse les siècles sans grande histoire et , au milieu du XIXème siècle, le site ancien est abandonné. Le nouveau lieu Brit, dont l'occupation remonte au moins au XVII ème, reçoit à partir de 1850, tous les aménagements pour en faire un bourg neuf. Sont alors construites l'église, la mairie, l'école, la cure, ainsi que quelques maisons.

Pour réaliser et mener à terme une telle opération, il faut disposer de fonds importants. En 1855, la commune décide de vendre à la chandelle  tous ses communaux , soit 1518 hectares, vente conclue en 1856.

Vieux pont -Moyen âge- Calcaire

Cet ouvrage , difficile à dater précisément et actuellement éloigné de toute voie est très singulier dans la région .Il est particulier par ses matériaux, plus que par sa technique constructive qui est d'une grande simplicité. Le tablier est constitué de larges et épaisses plaques d'ardoise qui reposent sur des culées massives en calcaire.

Vestiges de l'ancien bourg -XIIIéme siècle

Isolés dans la forêt , les quelques vestiges de l'ancien bourg mettent en évidence le caractère judicieux du site, en bordure du Ballion. Les monticules visibles çà et là témoignent de la présence d'autres constructions. Aujourd'hui, des murs envahis de végétation constituent les restes d'une construction rectangulaire qui, selon la tradition locale, était peut-être l'église.

Auberge - début du XIXème siècle- Pans de bois et torchis

L'usage primitif de ce bâtiment n'est pas connu. Construit en colombages, il tranche avec la pierre des  édifices publics du bourg et constitue le véritable édifice traditionnel du bourg et aussi le plus ancien. Il se présente dans la plus pure tradition architecturale de la grande lande, avec son auvent ou estandat, ouvert à l'est, son toit à trois eaux et sa structure en bois, avec son assemblage de poteaux-poutres et de torchis. Ce remplissage fait à base d'argile et de pailles enroulées sur des échelons, ou esparouns, est un isolant très satisfaisant du point de vue thermique, mais tout à fait médiocre du point de vue acoustique.

Eglise St Michel de 1854 à 1856 - calcaire

Cette église caractérise bien les édifices ruraux, tels qu'il étaient conçus au milieu du XIXème siècle : elle est globalement d'inspiration néo-classique, avec son fronton et son clocher carré surmonté d'une toiture pyramidale à coyaux. La façade ouest est rythmée par des pilastres qui soulignent l'architecture de la nef et des bas-côtés. La porte ogivale est surmontée d'un oculus. La nef est prolongée par une abside, alors que les bas-côtés sont fermés par des murs qui abritent, à l'arrière, les pièces affectées à la sacristie. Sur l'un des contreforts sud , une date "1742" indique le réemploi d'une pierre provenant d'un édifice antérieur. Au nordet à l'est s'étend le cimetière.

Fonds baptismaux. XIIIème siècle -calcaire-Eglise Saint Michel

De toute évidence, cette grande vasque de pierre à pans coupés, posée sur un pied de même facture ,est plus ancienne que l'église actuelle, puisqu'elle remonte au tout début du XVII éme siècle. Elle provient surement de l'église de l'ancien bourg.

Table de communion-fin du XIXème siècle. Métal forgé et bois-Eglise St Michel

Appelé table de communion ou table sainte, voire grille ou clôture de choeur, cet élément décorent souvent les églises, même si beaucoup d'entre eux ont disparu à la suite des réformes liturgiques. Celui-ci est caractéristique de la fin du XIXème siècle. La grille en fer forgée est décoré de grappes de raisins qui symbolisent le vin, c'est à dire le sang du Christ, le sacrifice du Fils de L'Homme.

Presbytère-seconde moitié du XIXème siècle-calcaire

Ce bâtiment est du même type que celui de la mairie. Il comporte deux niveaux et deux courtes ailes basses. La cour de récréation est ici remplacé par un jardin . Cet ensemble met en évidence un véritable projet architectural qui témoigne de la volonté d'homogénéiser les différents édifices. Le bâtiment est aujourd'hui transformé en éco-gîte.

Mairie-Ecole -seconde moitié du XIXème siécle-Calcaire

Construite dans l'esprit propre au XIXème siècle, qui regroupe sous un même toit les constructions laïques, cette bâtisse a conservé son état initial. Dans un lieu unique sont réunis la salle de classe, les locaux de la mairie et le logement de l'instituteur, qui fait aussi fonction, la plupart du temps, de secrétaire de mairie. Le bâtiment se compose d'un corps central de trois travées sur deux niveaux, prolongé au sud et au nord par deux ailes basses. 

Bourideys

MAIRIE - BOURIDEYS

Le Bourg
33113 Bourideys
mairie.bourideys@orange.fr
Sud Gironde

SUD GIRONDE

Communauté de Communes du Sud Gironde Parc d'activités du Pays de Langon 21 Rue des Acacias CS30036 - Mazères 33213 LANGON Cedex
contact@cdcsudgironde.fr
www.cdcsudgironde.fr
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Politique de confidentialité | 🍪 Gérer mes cookies | Rechercher | Plan du site | Accessibilité : non conforme | Copyright 2023
|