Le Maquis de Courtemiche

Le Maquis de Courtemiche

A Courtemiche (Champfrémont), subsiste une maison dans laquelle s’étaient retranchés, durant l’occupation nazie, des résistants de la région. Situé à l’orée de la fôret de Multonne, l’endroit était idéal pour cacher les armes récupérées lors des parachutages alliés et préparer les sabotages (barrages routiers, coupures de réseaux téléphoniques…). Surpris par la Gestapo, Jacques Hochin et Maurice Mallet ont été fusillés le 24 juillet 1944. Les 9 rescapés rejoignirent alors le maquis de la Monnerie (Forêt de Pail). Aujourd’hui encore, leurs noms demeurent gravés dans un arbre à Courtemiche.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪