LES FORTIFICATIONS DE LA VILLE

Les fortifications de la ville

En 1472, après la guerre de Cent Ans, les habitants réunis en assemblée générale, chargent les procureurs du Roi d’aller solliciter de Louis XI le privilège de l’établissement d’un octroi. Celui-ci permet, grâce aux taxes perçues, d’édifier une muraille et un fossé pour enclore la cité.

Les fortifications forment un quadrilatère dont les mails* actuels nous restituent le tracé. Elles s’étendent sur un périmètre d’environ 1225 m et comprennent fossés, remparts et chemin de ronde.

La ville est dotée de quatre portes, chacune défendue par deux tours : Porte du Gâtinais, du Croissant, d'Orléans, de Beauce.

A partir de 1733, les fossés de l’enceinte sont aliénés, ceux du sud et de l’ouest étant convertis en jardins maraîchers, tandis qu’au nord et à l’est, ils sont transformés en promenades. On donnera à celles-ci le nom de « Mail couvert » en raison de la présence d’arbres. Cette appellation est encore appliquée de nos jours au Mail Est.

* « Mail » : (lat. malleus, marteau) 1) Petit maillet muni d’un long manche dont on se servait pour pousser une boule de bois au jeu du mail ; ce jeu lui même. 2) Promenade publique (où l’on jouait au mail).

Avallon - Vézelay - Morvan

AVALLON - VÉZELAY - MORVAN

9 rue Carnot
89200 Avallon
contact@cc-avm.fr
cc-avm.com