Le château de Gillevoisin

Le château de Gillevoisin

La première mention du château remonte à 1479. Le vieux château est composé de deux corps de bâtiment allongés, qui se font face. La partie la plus ancienne du château est la plus proche de la Juine. On accède par le bâtiment sud, à la cour intérieure, en passant par un gros pavillon carré, véritable châtelet d'entrée, percé d'une poterne.

Le "château neuf" date de la première moitié du 17ème siècle. La tour carrée centrale en briques rouges est ajoutée en milieu de façade en 1898. La légende raconte que du balcon du 1er étage, Henri IV, en route pour la conquête de Paris, guetta la venue de Gabrielle d'Estrées.

A la suite de ventes successives, en 1842, Jules Armand Stanislas Dufaure devient le nouveau propriétaire du château par son mariage avec Claire de Jaubert. Il est ministre de la justice et Président du Conseil après la guerre de 1870-1871. Pendant plusieurs générations, Gillevoisin est la résidence de printemps et d'automne de cette famille de la bourgeoisie parisienne. Ils y organisent des chasses et de grandes réceptions. Quarante employés dont sept jardiniers entretiennent le domaine.
 

A la mort de M. Dufaure, le château est légué aux Franciscains qui vont y vivre de 1946 à 1950.

Ces derniers vendent le château à l'Etablissement public National Antoine Koenigswarter en 1955 pour y créer un institut médico-éducatif : l'EPNAK.
Des jeunes, en situation de handicap, agés de 14 à 20 ans y reçoivent un enseignement professionnel (entretien d'espaces verts, restauration...).

 La chapelle aurait été construite entre 1622 et 1626 par Nicolas Gobelin, propriétaire à ce moment-là du château. Elle fut restaurée par Eugène Gobelin. Elle abrite aujourd'hui les fresques bibliques du peintre russe Alexei Begov, réalisées pendant son séjour à Janville de 1998 à 2004.

Site Internet de l'EPNAK : www.gillevoisin-epnak.org

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2021 | Gérer mes cookies 🍪