🥾\\ CIRCUIT 12 : LA BOUCLE DES PALIS //🏞️

🥾\\ Circuit 12 : La boucle des Palis //🏞️

12 km - 3h00 - Facile - Piéton, vélo et équestre - Départ place de l'église

Venez découvrir les charmes de Sainte-Anne-sur-Vilaine en traversant des anciens "chemins creux", en longeant les bords de Vilaine et en découvrant les pierres typiques du pays, les palis. Cette balade bucolique vous fera admirer les charmes de la campagne saintannaise.

À découvrir sur le parcours

La Vilaine et ses marais

Ancienne voie de communication entre la fin de l’antiquité et le haut moyen-âge, la Vilaine fut la première rivière canalisée de France, à partir de 1571, à l’aide de 12 écluses.
Ce travail permit notamment l’augmentation du trafic fluvial (apparu dès le XIe siècle). Utilisée notamment pour le transport du sel, l’activité commerciale sur la Vilaine s’est peu à peu arrêtée entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Par leur ampleur et leur diversité, les marais de Vilaine composent des paysages d’eau bien particuliers. Vous pourrez en observer sur votre parcours.

Les croix de palis

Souvent placées à l’intersection de chemins, quelquefois gravées, elles auraient été installées entre le Xe et le XVIIIe siècle. On en compte une petite vingtaine sur la commune. Certaines ont été édifiées par des familles en remerciement à Dieu d’avoir épargné la vie de leurs soldats. En arrivant au village de La Réhondais, vous trouverez sur votre droite une croix en schiste (palis) ayant une particularité : ses deux bras sont de longueur inégale.
Aujourd’hui encore, nous nous demandons pourquoi cette dissymétrie.

Le pont de port de roche

Présenté à l’exposition universelle à Paris en 1867, ce pont est reconstruit sur la Vilaine l’année suivante pour relier les communes de Langon et de Sainte-Anne-sur-Vilaine.
On peut y voir, incrustées sur les piliers, les lettres « N » et « E » pour Napoléon III, empereur français de 1852 à 1870, et sa femme Eugénie.

Histoire

Avant 1880, Fougeray était la seule paroisse. Elle était une des plus importantes de la région, en superficie, et comportait deux sections situées aux extrémités : à l’ouest, le Pays de Bas (future Sainte- Anne-sur-Vilaine) et à l’est, le Pays de Haut (future La Dominelais). Au XIXe siècle, les habitants des deux pays souhaitent que leurs sections soient érigées en paroisse. L’éloignement des bourgs, l’absence de prêtre et la croissance démographique sont les arguments avancés pour demander la création d’une paroisse. Après de nombreux refus, Sainte-Anne-sur-Vilaine devient finalement paroisse en 1820 et La Dominelais en 1840.
Quelques années plus tard, ces nouvelles paroisses cherchent aussi à être reconnues comme des territoires administratifs. Après de nombreux rejets, en 1880, le Fougeray est divisé en trois communes : Grand-Fougeray, La Dominelais et Sainte-Anne-sur-Vilaine.

Le mémorial du Tertre Pluon

Le 16 septembre 1943, une escadrille américaine progresse vers Nantes pour une mission de bombardement du port, de la gare et du terrain d’aviation. 7 appareils comportant chacun 10 hommes vont être abattus, dont un à Sainte-Anne-sur-Vilaine et un à Ercé-en-Lamée. Seuls 4 de ces hommes parviennent à survivre au crash. Dissimulés par des habitants, ils seront ensuite transférés de l’autre côté de la Vilaine et cachés dans une cabane de pêcheur.

Langon

MAIRIE - LANGON

2 rue de la Brûlerie
35660 Langon
mairie@langon35.bzh
langon35.bzh