Eglise Saint-Jean de Villeneuve-de-Mézin

Eglise Saint-Jean de Villeneuve-de-Mézin

L’église Saint-Jean de Villeneuve-de-Mézin, comme plusieurs autres en limite de la forêt landaise, fait partie d’un ensemble fortifié du xiie/xiiie siècle. Il semble qu’elle devait servir de donjon au sein d’un ensemble fortifié dont on voit encore un grand mur, à l’ouest, ainsi qu’une porte fortifiée et les restes d’un château. Les murs, parfaitement bâtis, sans contreforts, sont fort élevés. La toiture était plus basse qu’aujourd’hui et les eaux de pluie se déversaient dans un chéneau de pierre, en dessous du chemin de ronde intérieur, puis dehors dans les gargouilles. Au-dessus de la nef, et reposant sur un plancher, se trouvait la grande salle habitable par les défenseurs, accessible par un escalier situé dans l’épaisseur du mur de façade. Il permettait également l’accès au chemin de ronde et aux fortifications plus ou moins mobiles : des hourds de bois, en encorbellement au-dessus du vide, interdisaient l’approche d’assaillants éventuels au pied du mur. Dans la nef proprement dite, les ouvertures sont étroites, comme des meurtrières.

L’église, telle qu’elle se présente aujourd’hui, comporte une nef composée de deux travées. Le chœur est presque carré et voûté en berceau brisé. Les voûtes actuelles ont remplacé, au xvie siècle, le plancher initial de la salle des gardes. Elles s’appuient sur des colonnes engagées dans les murs et sur des nervures. Au xvie siècle, le mur de droite fut percé de deux arcades pour donner accès à une grande chapelle latérale également voûtée en croisées d’ogives. Au xviie siècle, cette chapelle fut décorée de peintures intéressantes. On y voit également des anges portant les instruments de la Passion (éléments décoratifs très prisés à cette époque) et de grandes fleurs de lys. On peut également observer la porte d’entrée en plein cintre à trois ressauts et la décoration de têtes de clous. Une pierre gravée, encastrée au-dessus de la porte, laisse apparaître le monogramme du Christ (Croix, Alpha Omega ainsi que X et P) mais aussi les lettres irrégulièrement disposées : B A I G S N T, dont la signification n’a pas été clairement élucidée par les spécialistes.

Source : M.K.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪