Le Lavoir de Rosnay

Le Lavoir de Rosnay

Les premiers lavoirs tels que nous les connaissons sur le territoire de la Montagne de Reims apparaissent dès la deuxième moitié du XIXe siècle. De par son emplacement, notre lavoir est de type « lavoir-source ». Une source qui servit longtemps de fontaine publique, coule tout à côté. C’est de loin le type de lavoir le plus apprécié car l’eau est renouvelée en permanence. Son édification est incluse dans un projet global d’organisation de l’espace public ; il est ouvert (c’est-à-dire qu’il ne possède à l’origine, pas de murs) et comprend un abreuvoir pour les animaux.

Le dernier troupeau de vaches vint s’y abreuver en 1961.
Depuis l’environnement a changé.
Devenu inutile, l’abreuvoir a été comblé et un mur latéral a été ajouté : notre lavoir a ainsi basculé dans la catégorie des lavoirs « semi-fermés ».

Le lavoir de Rosnay sera peu touché par les bombardements de la guerre 1914-1918.
Toutefois, il sera entièrement restauré en 1985 par un des Compagnons du Devoir du Tour de France qui en fait son chef d'œuvre : charpente, couverture en ardoise et fontaine en briques de Champigny.
Le bassin sera quant à lui restauré par le cantonnier Jean Ripoll.

Fleuri, le lavoir de Rosnay sert aujourd’hui de lieu de repos ou de visite (l’eau n’y est en effet plus potable).

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2021 | Gérer mes cookies 🍪