EGLISE ROMANE DU XIIÈME SIÈCLE

1 / 6

Élément précédent

Eglise romane du XIIème siècle

L’église Notre-Dame du Subdray est inscrite sur la liste des monuments historiques depuis 1926.

Son clocher-porche constitue, avec une partie de la nef, l’élément le plus ancien de l’édifice, et date du XIIème siècle.

La flèche élégante qui vient le coiffer a été installée à la fin du XIXème siècle, à l’occasion de travaux de réparations demandés par le curé de la paroisse en 1872.

Trois cloches sont actuellement installées, la plus ancienne date de 1516, et la plus récente de 1869. La troisième cloche, non utilisée et de petites dimensions (25 cm de diamètre), date de 1706.

La cloche qui date de 1516 a été classée au titre objet aux Monuments Historiques en 1943. Particulièrement décorée, on y reconnait la Vierge, l’enfant, St Jean, et St Georges terrassant le dragon, ainsi que des inscriptions, notamment l’année de fabrication et sa destination vers la paroisse du Subdray.

La cloche la plus récente qui date de 1869 est la plus grosse des cloches restantes. Elle s’appelle « Nathalie » du nom de sa marraine Nathalie Balleraud née Chopi.

Après plusieurs travaux d’entretien au XXème siècle, les cloches ont été déposées, restaurées et remises en place en 2019.

Elles se sont remises à sonner le 10 décembre 2022, à l’issue des derniers travaux de restauration.

Le clocher abrite un bénitier daté du XIVème siècle.

Après avoir franchi une belle double porte décorée de vitraux colorés, on aperçoit à gauche une Piéta installée à proximité de plaques commémorant les morts pour la France au cours de la 1ère guerre mondiale.

Juste après la chaire, à gauche, se situe la chapelle St Roch, qui comme la chapelle qui lui fait face, date de la fin du XVème siècle.

Les vitraux colorés qui datent du XVIème siècle, ont été restaurés à la fin du XIXème siècle, puis au début du XXIème siècle.

Une fresque, visible dans le chœur à droite, constitue un vestige de litre funéraire, en rapport avec le décès d’un membre de la famille ROGER, seigneurs de Coulogne, alliée à la famille D’ANJOU. Le lieu-dit Coulogne, situé entre le Subdray et Trouy, est aujourd’hui appelé Cologne.

Le blason de gauche est celui de la famille ROGER, celui de droite est un blason mi-parti, illustrant très certainement l’union entre les deux familles.

Dans la chapelle jouxtant cette fresque, on peut découvrir le joyau de l’église Notre-Dame, une vierge à l’enfant en pierre taillée du XIV ou XVème siècle, et qui est classée au titre objet aux monuments historiques depuis 1963.

En remontant vers la porte principale, on passe devant les sièges réservés à la fabrique. La fabrique, réunissant des notables du village, notamment le maire et le curé membres de droit, était chargée de pourvoir aux frais du culte et d’entretenir l’église paroissiale.