SAINTE BARBE-LA PEUR DU TONNERRE

SAINTE BARBE-LA PEUR DU TONNERRE

Selon Jean Markale dans “Le Christianisme Celtique”, la peur de l’orage a toujours été vive dans nos campagnes. Les hommes ont essayé de se protéger des effets de la foudre par des talismans, des amulettes, telles ces pierres de foudre (mein-gurun) qui sont souvent des haches préhistoriques. La bûche de Noël est également un talisman contre la foudre. 

Au Moyen-Age, le rôle de Sainte-Barbe est devenu primordial dans la protection contre le feu et surtout l’orage. Autrefois, dans certains cantons de Bretagne, en cas d’orage, on attachait symboliquement le tonnerre par deux fils de laine, l’un bleu, l’autre blanc. 

On disait que l’un des fils était dans la main de Sainte-Barbe et l’autre dans la main de Sainte-Fleur. Et l’on récitait cette incantation connue même dans le pays gallo. 

Sainte-Barbe, Sainte-Fleur,
la couronne de mon seigneur,
quand le tonnerre tombera
Sainte-Barbe nous protègera 

Bulletin communal de juin 1986 - n°2