DÉCOUVRIR - AUSSEVIELLE

L'Eglise

Tarifs
Gratuit suivant ouvertures.

Même si l’on ne connaît pas la date précise de l’édification de l’église d’Aussevielle, on peut situer sa construction au plus tard à la fin du Moyen-Age et l’on peut affirmer qu’il a toujours existé sur ce site au moins un oratoire. La paroisse est bien antérieure au XIVème siècle. Pees de Clos, curé d’Aussevielle, avait acheté un missel de Lescar.

Le clocher est caractéristique des très petites églises romanes de campagne. Il occupe la partie médiane du mur surélevé au dessus de la nef. Le clocheton est fermé car il prend de plein fouet les vents d’ouest dominants; un gros contrefort placé au milieu du mur lui donne un aspect massif.

Comme dans les églises très anciennes l’abside est à l’est (par exemple comme dans la cathédrale de Lescar ou l’église St Julien). Elle est donc orientée dans la direction supposée de Jérusalem.

A l’intérieur, une pierre tombale aujourd’hui disparue portait la date de 1640, époque où fut construit le presbytère

Une maison basse à proximité (mairie actuelle) est ce qui reste d’une abbaye laïque, ensemble clôturé par des murets en galets.

Le retable, dont il ne subsiste qu’une photographie, datait probablement du XVIIème ou XVIIIème siècle. Il représente St Jean Baptiste prêchant. C’est le patron de la paroisse. Il est d’une facture austère. En dehors du tableau il ne reste rien du mobilier ancien hors mis le bénitier et les fonds baptismaux très simples mais harmonieux.

L’église est fermée et transformée en " Temple de la Raison ", au moment de la Terreur. La cloche est probablement descendue.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | 🍪 Gérer mes cookies | Copyright 2022