CHÂTEAU DE PUYLAGARDE

Château de Puylagarde

LE CHÂTEAU DE PUYLAGARDE

Nous n’avons pas de textes ni de vestiges pour affirmer qu’il existait des lieux fortifiés à Puylagarde ou dans ses environs immédiats pendant le haut Moyen Âge ni avant le 13e siècle.Le toponyme de La Motte fait en général référence à un point fortifié par des levées de terre. Mais le lieudit La Motte sur la commune de Puylagarde a été remanié par le tracé d’un chemin et des constructions. Aussi, en l’absence de trouvailles et de fouilles, nous ne pouvons pas nous prononcer à son sujet.Par contre, on peut déduire de l’examen des lieux qu’il y avait probablement une motte à l’emplacement de la chapelle de Lugan. Peut-être même le fossé qui entoure le site actuel se trouve-t-il à l’endroit où était creusé le fossé de cette fortification. Elle protégeait le petit village situé sans doute à l’Est, près de la source, dans la prairie où se dresse un pigeonnier.Si sept chemins convergent vers cet endroit, ce n’est pas par hasard. A.G.

*****

Le château de Puylagarde est cité en 1240. (Archives de la Haute-Garonne - Fonds Malte - liasse 1 n°4) Les bâtiments actuels datent du 14e siècle mais ils ont été remaniés par la suite.

« Le château de Puylagarde occupe, sur une hauteur, le centre du village. Il a conservé des fenêtres à traverses de pierres en croix, des 15e et 16e siècles, quelques unes ouvertes dans des murs antérieurs. Le plan n’est pas régulier. Plusieurs corps de logis, dont l’un porte encore une tourelle d’angle à encorbellement se rattachent à une vaste tour carrée, sorte de donjon aujourd’hui couvert d’une toiture à quatre pans avec lucarnes. Les pierres sculptées d’une cheminée monumentale gisent sur le sol attestant de l’importance de la salle à laquelle celle-ci appartenait. »

Fernand Pottier – Bulletin Archéologique de Tarn-et-Garonne – 1880 t. 8 p. 329-330.

La salle du rez-de-chaussée a une voûte en plein cintre. La tour est ajourée par des baies dont les encadrements rectangulaires sont chanfreinés. L’une est à meneaux, un montant et une traverse de pierre la divisent en quatre parties. Le logis attenant, au Sud, date du 16e siècle. La bâtisse qui le flanque à l’Est et qui porte une poivrière a été ajoutée au 17e siècle.

Quercy Rouergue et des gorges de l'Aveyron

QUERCY ROUERGUE ET DES GORGES DE L'AVEYRON

23 place de la l'Hôtel de ville 82140 Saint Antonin Noble Val
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | 🍪 Gérer mes cookies | Rechercher sur le site Rechercher | Copyright 2022
|