Parc Naturel Régional de la Brenne

Parc Naturel Régional de la Brenne

Aux marges du Berry, la Brenne était une zone marécageuse infertile. Ne sachant qu'y faire pousser, les moines, au xiie siècle, eurent l'idée d'y emprisonner les eaux et de créer de longs chapelets d'étangs. C'est l'aspect le plus frappant du paysage tel qu'on le voit aujourd'hui.

Le parc naturel régional de la Brenne fut créé le 22 décembre 19891, à la suite d'une forte mobilisation des élus et acteurs locaux voulant réagir contre la dévitalisation de leur territoire.

Le parc s'étend sur quatres régions naturelles : la Brenne avec une superficie de 1 170,68 km2 ; le Boischaut Nord avec une superficie de 63,01 km2, le Blancois avec une superficie de 277,87 km2 et le Boischaut Sud avec une superficie de 254,64 km2.

Une étude de la cartographie des plans d’eau du parc, réalisée entre octobre 2015 et avril 201712, nous apprend qu’elle compte environ 5 321 plans d’eau (7 621 ha) :

  • 3 254 étangs soit 7 482 ha ;
  • 1 609 mares soit 66 ha ;
  • 458 bassins et plans d’eau divers soit 73 ha.

En Boischaut Sud, on dénombre 159 étangs répartis sur 141 ha et 175 mares répartis sur 6 ha13.

En Brenne, on dénombre 2 757 étangs répartis sur 6 977 ha et 1 203 mares répartie sur 49 ha13.

En Pays d'Azay et Pays Blancois, on dénombre 338 étangs répartis sur 365 ha et 231 mares répartis sur 11 ha13.

Flore

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪