CHAPELLE DE SAINTE-NOYALE

1 / 6

Élément précédent

CHAPELLE DE SAINTE-NOYALE

Cette chapelle, classée Monument Historique depuis mai 1965, se trouve à 2 km au Nord-Ouest du bourg. Cet édifice est de style gothique.

La chapelle Sainte-Noyale est construite à partir de 1423 sur l’emplacement de l’ancienne église paroissiale qui fut le centre de la paroisse jusqu’au XVème siècle.
Cet édifice flanqué d’une tour massive surmontée d’une flèche ardoisée et de ses douze clochetons dorés est unique dans toute la Bretagne.

À l'intérieur, restaurés complètement à partir de 1974, les remarquables lambris peints de la voûte du XVIIème siècle illustrent la vie de la martyre.

À l'extérieur, juste à côté un oratoire consacré à Saint-Jean Baptiste, reçoit toujours les fidèles lors des célébrations en plein air (pardon de Sainte-Noyale). Sainte Noyale est réputée pour guérir les maux de tête. L'oratoire fut construit dans la première moitié du XVè siècle. Sur ses trois côtés, des volets mobiles permettent, une fois retirés, de suivre la célébration menée à l'intérieur lors des grands pardons, par exemple.
En face de l'oratoire, se trouve un petit calvaire. Il est assez simple et se compose d'un fût légèrement penché posé sur une base carrée en haut de trois marches. On y voit au sommet : une crucifixion, à l'Ouest et une Vierge à l'Enfant à l'Est.
La date de sa construction est connue par une inscription (en partie effacée aujourd'hui) qui livre aussi deux noms : 1424 « C. Le Bras et M. sa femme ».

  • Le grand calvaire sur le site de Sainte Noyale

De l’autre côté de la route, un imposant calvaire à trois croix de bois datant de 1871 et restauré en 1947 a retrouvé en 2007, son Christ en croix et ses deux larrons.

  • La fontaine

À l'extérieur, au sud de la chapelle, une fontaine gothique a conservé sa statue de Sainte Noyale.
Ses eaux jouissent, aux yeux des pèlerins, de nombreuses propriétés curatives.

  • Le lavoir

Non loin, dans l’espace de verdure, un lavoir aménagé et arboré par la commune en 2007.

  • Pardon de Sainte-Noyale

L’ange apparaît pour la première fois à la fin du XIXème siècle, il descendait alors la nuit du 23 juin. Le pardon se déroulait le jour de la Saint Jean qui y est honoré dans l’oratoire jusqu’en 1909.
Les paysans noyalais mettaient leur bétail sous la protection de Sainte Noyale : une trentaine de bovins étaient offerts à la paroisse et vendus aux enchères.
Puis le pardon a évolué vers la bénédiction des chevaux après la messe, suivie d’une course autour du site. Les chevaux se faisant rares, les tracteurs ont pris leur suite pendant quelques années jusqu’à ce que cette coutume disparaisse à son tour.
Aujourd’hui, le pardon a lieu le dimanche qui suit le 24 juin.

Depuis 2009, l’ange descend de nouveau après la messe à trois reprises, depuis un très beau clocher orné de curieux clochetons pour allumer le feu de joie en contrebas, non loin de la fontaine gothique.

Saint-Gérand - Croixanvec

MAIRIE - SAINT-GÉRAND - CROIXANVEC

3 Rue du Presbytère
mairie@saint-gerand-croixanvec.bzh
www.st-gerand.fr