Accueil

DECOUVRIR 
SAINT-JEAN-DE-THOUARS
La commune de Saint Jean de Thouars, qui portait jadis le nom de Saint Jean de Bonneval les Thouars, s'est développée autour d'une abbaye autrefois puissante. Cette abbaye de l'ordre de Saint Benoît fût fondée en 973, quand des domaines importants furent accordés par le Roi Lothaire aux religieuses de Saint Jean. Grâce aux dons et redevances des seigneurs locaux, l'abbaye royale de St Jean va acquérir une grande puissance. L'abbesse règne non seulement sur sa propre abbaye mais aussi sur les églises de St Denis (aujourd'hui disparue), Saint Médard de Thouars, l'église de St Pierre de Missé et autres églises et villas. En 1169, le Pape Alexandre III confirme Saint Jean dans ses possessions. Mais quand l'esprit protestant s'étend en France, il n'épargnera pas les religieuses de Saint Jean de Bonneval. En 1557, l'Abbesse Philippe de Chasteigner et huit religieuses partent en Suisse rejoindre Calvin. L'abbaye connut alors une période de déclin jusqu'à l'arrivée de l'Abbesse, Isabelle de Vivonne, au début du XVII ème siècle. Dès 1625, c'est elle qui fit rebatir l'église et l'abbaye, incendiées durant les guerres de religion, et restaura la puissance de cette communauté religieuse. Mais la révolution est venue mettre fin à cette institution religieuse. L'abbaye fût vendue comme bien national en 1791 et finalement rasée. Saint Jean de Bonneval était trop proche de Thouars pour ne pas avoir eu à subir le contrecoup des évènements qui s'y déroulèrent pendant la révolution. En mars 1789, les habitants déléguèrent pour les représenter à l'élection des députés du tiers-état et exprimer leurs doléances, les citoyens Charles Ragot et Jean Derouitteau. Le curé de la paroisse, René Arnault prêta le serment constitutionnel, quitta la paroisse et devint l'un des animateurs les plus ardents d'un club révolutionnaire de Saint Maixent. Le XIXe siècle est aussi marqué par le développement de l’industrie de la chaux (ou chaufournerie). La commune de Saint-Jean-de-Thouars a compté au moins sept fours à chaux (ou chaufours). C'est en 1910 que la commune de Saint Jean de Bonneval prit le nom de Saint Jean de Thouars. La commune a connu un essor démographique important puisqu'elle est passée de 606 habitants en 1968 à 1257 en 1982, pour atteindre 1353 au dernier recensement. La commune a fait l’acquisition en 2015 d’une partie du clos de cette abbaye de 3,5 ha environ pour permettre l’aménagement d’un parc public. Un circuit-découverte retrace l’histoire de l’abbaye et celle de la commune. Saint Jean de Thouars est une commune dynamique qui possède une capacité d’accueil au sein de ses lotissements et propose à ses habitants un cadre de vie agréable. Lauréate du concours Villes et villages fleuris 2 fleurs depuis 2014, la commune de Saint Jean s’est vu décerner le 04/06/2015 son 3ème papillon dans le cadre de la charte « Terre Saine » de la Région Poitou-Charentes.
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2020