Histoire et patrimoine

Histoire et patrimoine

En partant d’Annonay pour se rendre au Puy, Saint-Julien-Vocance est le dernier village de cette Vallée de la Cance, rivière qui prend sa source sur le Territoire Communal, à la limite de Saint Bonnet le Froid (Haute-Loire).

Deuxième Commune de l’Ardèche par sa superficie, 2 840 ha, Saint-Julien-Vocance a été au 19ème siècle le village le plus peuplé de la Vallée avec près de 1 200 habitants.

L’exode rural a réduit à 225 habitants sa population actuelle.

Au début du 20ème siècle Saint-Julien-Vocance essentiellement tourné vers l’agriculture et l’exploitation forestière était très animé avec ses nombreuses fermes, ses scieries et ses commerces.

On pouvait compter jusqu’à 6 cafés dans les années 40 – 50. Bientôt une page va se tourner avec la fermeture du dernier café local, mais à l’entrée du village l’Auberge–Restaurant, réhabilité en 2003, est appréciée des gastronomes.

Désormais, il n’y a plus de fermes et seulement une scierie est encore en activité.

Saint-Julien-Vocance a une belle Église Romane, rénovée en 1973 – 1974 et de belles maisons en granit, typiques du Haut Vivarais.

Depuis 1916, une réplique de la grotte de Lourdes rassemble les fidèles pour le 15 août.

Dans son écrin de verdure, Saint Julien Vocance dévoile ses charmes, au hasard des nombreuses possibilités de randonnées, (Chirat Blanc – Feltin) où la cueillette des champignons et des myrtilles, apprécié des promeneurs.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪