Le Viaduc des Farges

Le Viaduc des Farges

Il fait partie de la ligne ferroviaire Le Palais-sur-Vienne /Eymoutiers/Meymac, mise en service par la Compagnie Paris-Orléans. Le viaduc a été construit par un ingénieur américain, de 1880 à 1883. En courbe sur plus de 200 mètres, il comporte 11 arches de 15 mde large et de 57 m de hauteur. A son point culminant, au Puy Chabrol à Barsanges, la ligne atteignait 856 m.

Comme de nombreux sites du Limousin, le Viaduc des Farges a joué un rôle dans la Résistance lors de la deuxième guerre mondiale : le 21 février 1944, vers 21h30, une explosion perpétrée par la Résistance FTPF de la Corrèze précipite le train 15120 de Limoges à Ussel en bas du viaduc. Cette opération avait déjà été exécutée le 10 février 1944, mais elle avait échoué, le train s'était simplement couché sur le parapet. Ce jour-là, un Allemand était resté dans le train et avait été blessé par une balle des résistants.

La locomotive type SNCF 141-TA en "cul de bateau" 5300 P.O avait été construite à Lille Fives en 1911. D'une longueur de 13.45 mètres, d'un poids de 93 tonnes, elle atteignait la vitesse de 70 km/h. La chaudière et le châssis avaient été rapprochés par une grue de 45 tonnes et un câble de 80 mètres.

Deux grues ont été nécessaires pour remonter le tout. Cette locomotive roulait encore en 1969 dans la région de Montluçon.

 

PLUS D'INFORMATIONS

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪