LA PORTE FORTIFIÉE DE LA VILLE (XIII s)

LA PORTE FORTIFIÉE DE LA VILLE (XIII s)

La Porte de la ville est une ancienne porte fortifiée datée de la 2e moitié du XIIIe siècle, elle est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 7 octobre 1921.

Située sur le site du Moulin à eau, La porte de la ville est le dernier vestige du mur d'enceinte d'une ancienne ville fortifiée datant du XIIéme siécle et détruite en 1560 durant les guerres de Religions. La porte de la ville est construite en garluche. Sur sa clef de voûte est sculpté un chrisme. Elle est le dernier vestige des fortifications de la ville de Sore, ancienne possession des seigneurs d'Albret, qui entreprennent semble-t-il vers 1270-1280 une campagne de rénovation de plusieurs de leurs forteresses dans la région.

Il existait deux autres portes de ce type à Sore qui ont aujourd'hui disparu, l'une à l'est du plateau, l'autre en face de l'hospice.