Les calvaires de Rontignon

Les calvaires de Rontignon

Qui saura retrouver les 5 calvaires situés sur la commune ? Un sixième a malheureusement disparu (il était situé sur la route départementale en direction de Narcastet).
Les calvaires, dont le nom signifie crâne en araméen, sont plus religieux que les croix installées principalement à la croisée des chemins, d'un hameau, de lieux parfois entourés de mystères. Ils servaient aussi de repères à une époque où le voyage était synonyme d'aventure.
Le calvaire rappelle divers évènements : une fête pour la paroisse, un temps de prière (Fête Dieu), un lieu de rassemblement pour fêter les vendanges ou la récolte du blé. Ils jouent aussi le rôle de poteau indicateur, signalant depuis un endroit plat, l'approche d'un carrefour.

Les calvaires de Rontignon sont situés :

  1. à l'angle du chemin Castagnou et de la route du Hameau,
  2. à l'angle du chemin de la Côte-Péborde et de la route du Hameau,
  3. à l'entrée du chemin des Sources,
  4. à l'angle de la rue des Pyrénées et de la rue du Vieux-Bourg,
  5. le long de la rue des Pyrénées pas très loin d'Uzos.

A ces calvaires, il faut rajouter un oratoire, c'est celui de Notre-Dame des Hauteur situé au débouché dela route du Hameau sur la route de Piétat (RD 209). Il fut érigé en 1948 à l'initiative du curé (Auguste Cazenave) et du maire (Juliem Monteil). Le terrain fut offert par monsieur et madame Couteillou. La statut fut transporté en procession depuis l'église du village par quatre jeunes du village (Jean Buzy-Cazaux, Firmin Cazalet, Louis Saint-Marty et François Vignau).