AMF info Covid

AMF INFO COVID

Publié le mardi 06 avril 2021 - Souligny

Campagne de vaccination : situation au 1er avril 2021

Dans le prolongement de nos précédents messages d’information, nous vous prions de bien vouloir trouver, ci-après, une synthèse des informations qui nous ont été communiquées aujourd’hui par le ministère de la santé dans le cadre du comité technique vaccination. Nous continuerons à vous faire part régulièrement des informations dont nous disposons.

• Indicateurs de suivi de la campagne vaccinale

Quelques chiffres au 1er avril 2021 :

- Au total depuis le début de la campagne de vaccination : un peu plus de 11 057 000 injections ont été réalisées (en cumulant première et deuxième injections) dont près de 2 797 000 personnes ont reçu les deux injections de vaccin.
- 15,2% des personnes de plus de 18 ans ont reçu au moins une injection de vaccin
- 92% des résidents d’EHPAD ou d’USLD ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 56% des personnes âgées de plus de 75 ans ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 49% des professionnels et intervenants de santé ont reçu au moins une injection de vaccin. 66% des professionnels et intervenants de santé de plus de 50 ans ont reçu au moins une injection de vaccin.

- 13,5 millions de doses de vaccins ont été reçues depuis le début de la campagne de vaccination

• Lancement du dispositif « d’aller vers » pour les +75 ans

Selon le ministère de la santé :

  • Depuis le 31 mars la CNAM déploie son dispositif « aller vers » pour permettre aux personnes âgées de plus de 75 ans non encore vaccinées d’avoir un accès à un rendez-vous de vaccination. Le dispositif mobilisera 3 000 ETP à terme.
  • La CNAM doit téléphoner aux personnes âgées de plus de 75 ans non encore vaccinées et leur envoyer des sms avec un lien vers un téléopérateur qui doit orienter ces personnes vers la vaccination.
  • Des courriers seront également envoyés, notamment aux personnes ne disposant pas de téléphone portable.

- Il n’est pas envisagé par le ministère de la santé de permettre aux personnes âgées d’appeler directement la CNAM pour deux raisons : un objectif de régulation des demandes et d’autre par le souhait d’être en contact avec des personnels faisant bien partie de la cible du dispositif.

- L’AMF a de nouveau signalé que des communes disposaient de listes de personnes âgées n’ayant pas pu se faire vacciner jusqu’à présent. Le ministère de la santé confirme que ces communes peuvent se rapprocher de leur cellule départementale de vaccination pour obtenir des rendez-vous ou bénéficier de solutions mobiles de vaccination lorsque celles-ci existent.  

• Point sur l’élargissement de la cible vaccinale

- Le ministère de la santé a confirmé que la vaccination devrait être ouverte aux personnes âgées de plus de 60 ans à la mi-avril, aux personnes âgées de plus de 50 ans à la mi-mai et à l’ensemble de la population à la mi-juin

- Des travaux sont en cours sur le déploiement de campagnes de vaccination spécifiques (enseignants, personnes sans domicile…)

• Modalités de financement et de rémunération des établissements et professionnels de santé

- Une nouvelle instruction est adressée aux ARS aujourd’hui (elle précise notamment les modalités d’indemnisation des médecins retraités et des professionnels de santé autre que les médecins généralistes).

- Elle précise également les nouvelles modalités d’indemnisation des centres de vaccination via le fond d’intervention régional des ARS . Trois grands principes sont posés :

  • Engagement conjoint de maitrise de la dépense publique pour l’Etat et les collectivités locales (il sera par exemple rappelé qu’il n’est pas nécessaire qu’un médecin réalise directement les injections, il y aura des références sur ce que doit être un centre de vaccination « typique » mais aussi des retours d’expériences)
  • Le remboursement des frais déjà portés par les collectivités locales ne sera pas pris en charge (il s’agit des frais RH). En revanche les surcoûts (par exemple liés aux heures supplémentaires) seront indemnisés.  
  • Enfin, le ministère de la santé envisage de donner rapidement de la visibilité aux centres de vaccination sur les compensations financières auxquelles ils pourront prétendre.

- A ce stade, l’AMF ne dispose pas de plus d’informations sur le montant des compensations financières qui pourraient être versées ni sur les délais dans lesquels elles pourraient être versées.

- Les premiers retours dont dispose l’AMF mettent en avant le fait que la compensation actuellement prévue par les ARS (via leur fond d’intervention régional) n’est pas à la hauteur des sommes engagées et de plus il apparait que cette aide n’a pas encore été perçue par les centres de vaccination.

- Pour rappel, sur ce point, nous vous invitons à nous transmettre dès que possible le détail de vos dépenses liées à l’organisation des centres de vaccination afin d’appuyer la demande de l’AMF d’une compensation intégrale de leur coût par l’Etat à l’adresse mail suivante : dasoces@amf.asso.fr

• Prochaines grandes étapes et calendrier prévisionnel

- En mars : 800 000 doses de vaccins ont été reçues chaque semaine.

- En avril : 1 800 000 doses de vaccins devraient être reçues par semaine.

- Un travail piloté par les ARS et les préfets, en lien avec les collectivités locales, est en cours afin d’élaborer des plans départementaux de montée en puissance de la campagne de vaccination. Ces plans doivent être achevés pour le 6 avril.

- Le nombre de doses Pifizer livrées est moins important que prévu. L’industriel livrera 7 300 000 doses en avril contre 10 000 000 prévues mais il devrait livrer 15 000 000 de doses en juin contre 12 000 000 initialement prévues (cela reste à confirmer).

- Concernant le vaccin uni dose Janssen : les livraisons devraient débuter le 8 avril.

N’hésitez pas à transmettre vos remontées de terrain aux services de l’AMF (dasoces@amf.asso.fr) qui participent de manière hebdomadaire à la cellule vaccination mise en place par le ministère de la Santé.

Nous sommes, en effet, preneurs de vos retours sur tous les aspects de la campagne de vaccination, notamment la mise en place des grands vaccinodromes ou les difficultés d’accès à la vaccination des plus de 75 ans .

Bien cordialement,

Eric VERLHAC
Directeur général de l’AMF

Publié par AMF

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2020 | Gérer mes cookies 🍪