La "Grosse Maison"

La "Grosse Maison"

Typiquement XVIème, avec ses jolies fenêtres à meneaux et à accolades simples ou doubles ; la « Grosse maison » a des dimensions imposantes (34 m x 27 m), qui s’expliquent par son rôle d’entrepôt et par tout ce qui était nécessaire au roulement d’une maison bourgeoise. Un avant-couvert, reposant sur deux piliers antérieurs protège l’entrée principale.

Dans la pierre, sous le faîtage, est sculptée la croix de Saint Antoine, en forme de T, patron des deux bâtisseurs.

Le grand tué en pierre (16 mètres de haut) est un peu postérieur, 1634 et les plafonds « à la française » remplaceront les premiers vers 1680.

A l’entrée de la cave, est une cache astucieuse par le jeu d’une grande pierre qui pivote.

Maison forte et grenier au16éme siècle, la maison Antoine Vernerey est exploitée depuis plus de cinq siècles comme une ferme pastorale. Depuis 1992, elle fait l’objet d’une rénovation progressive avec l’aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de la Franche Comté et avec la participation d’artisans locaux.

Outre ses dimensions importantes, cet édifice classé Monument Historique en 1988, présente les caractéristiques suivantes :

Les colonnes de l’avant couvert : elles sont différentes l’une (de style gothique) de l’autre (de style roman) et sont antérieures à la construction de la maison, elles appartiennent très probablement aux ruines de la maison « Le Clos de la Tour » .

La cuisine : les fenêtres quadruples, les deux du centre plus hautes que les deux autres, s’imposent par leur dessin simple et directe, elles apparaissent à l’intérieur sous un arc surbaissé.

Le salon : le plafond à la française est postérieur à la construction de l’édifice et sont datées au environ de 1680, sur une de celles-ci, sont peints les deux mots « miae suae », ce qui veut dire approximativement « souviens-toi que tu es mortel ».

Le tué : immense pyramide entièrement construit en pierre, il repose sur un mur plein et il est soutenu par trois colonnes qui soutiennent trois voûtes très surbaissées. Les piliers sont carrés à angles coupés, le biseau des angles, les moulures de la base et du haut sont joliment travaillées. La date 1634 est inscrite sur la clé de voûte du tué, une date plus tardive, 1665 figure près du four construit dans le tué.

Les caves : un ensemble très complexe de caves et de salles voûtées forme la partie la plus ancienne, partie forte défendue contre l’incendie, de la maison. Dans le fond de la cave la plus profonde, il y a un double tablar de pierre et de bois au centre. Le garde-manger, qui se trouve dans le tournant, est fermée de deux portes percées de trous marquant la date 1664 et le souhait en ces temps douloureux, PAX plus quatre étoiles.

Ouverture de l’accueil
Lundi ➤ 9h-12h , 13h30-17h30.
Mardi ➤ 9h-12h
Mercredi ➤ 9h-12h , 13h30-17h30.
Jeudi ➤ 9h-12h
Vendredi ➤ 9h-12h , 13h30-17h

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪