Ciel - Eglise Notre Dame de l'Assomption

Ciel - Eglise Notre Dame de l'Assomption

L'église, placée sous le vocable de Notre-Dame de l'Assomption (fête le 15 août), dépendait depuis le XIIIème siècle de l'abbaye de Saint Pierre de Chalon. L'édifice appartient indiscutablement à l'art roman. Il a vraisemblablement été édifié au XIème siècle.

Entouré de son cimetière, elle se dresse au centre du Bourg. Silhouette en parfait équilibre, on dispose, depuis la route, d'une vue sur le chevet de l'église, "l'un des plus beaux du roman bourguignon" qui se caractérise par un très bel étagement en trois ressauts successifs". Ainsi le regard est conduit à s'élever progressivement vers le flèche du clocher, 50 mètres plus haut. C'est à la suite de sa destruction, au XVème siècle, que cette flèche de style gothique a été reconstruite en briques vernissés. Depuis, on l'a toujours reconstruite à l'identique, en 1902, suite à sa destruction par la foudre, et en 2003 pour rénovation. L'édifice, lui, mesure 36m de long et 15 de large, taille impressionnante pour un simple petit village...A l'intérieur, c'est une église à trois nefs. La cinquième travée, le transept et le choeur sont les parties les plus anciennes. Le choeur et les absidioles voûtés en cul de four datent du XIème ou XIIème siècle. C'est la seule partie romane de l'édifice. Le transept et la cinquième travée, du XIVème siècle, sont de style gothique. Les quatre autres travées de la nef et des bas côtés ont été restaurées au XVIIIème siècle après l'effondrement de la voûte.

Dans la première travée de la nef, côté sud, a été aménagé en 1892, une grotte à l'image de celle de Lourdes par l'Abbé Jean Marie BRINTET, Curé de Ciel. Les paroissiens de Ciel sont très attachés à cette grotte et chaque année une messe solennelle est donnée en souvenir.

En face, dans une niche, une belle Pietà en bois polychrome du XVIIème siècle. La Mère du Christ tourne son visage vers le ciel, offrant à Dieu dans un regard implorant, le sacrifice de son fils.

Au fond du collatéral droit, le tombeau funéraire avec le gisant d'Isabeau de GRANCEY, décédée en 1344, épouse du dernier seigneur de Verdun de la branche des Vidonidesort.

Horaires de la mairie:
Lundi – 9h/12h
Mardi – 14h/17h
Jeudi – 14h/17h
Vendredi – 9h/12h